Working Week de la FIG : Sofia, mai 2015

Entre technologie au service des systèmes fonciers 2.0 et outils en faveur des pauvres, la gouvernance foncière est fit for purpose (Taillée sur mesure) et  STDM (la tenure sociale) aux échelles locales et informelles et même nationales.

Séance plénière avec Clarissa AUgustinus (GLTN/UN Habitat) Daniel Roberge (Banque mondiale), Marc Vanderschueren (Belgique)
Séance plénière avec Clarissa AUgustinus (GLTN/UN Habitat) Daniel Roberge (Banque mondiale), Marc Vanderschueren (Belgique)

Une nouvelle présidente et de nouveaux groupe de travail pour le mandat de Gerda Schennach. Entre technologie au service des systèmes fonciers 2.0 et outils en faveur des pauvres, les travaux vont tourner autour des fit for purpose (oui oui …. le taillé sur mesure) et du STDM (la tenure sociale) aux échelles locales et informelles comme au niveau de la nation (Christiaan Lemmen). Il faudra aussi surveiller les changements climatiques (Daniel Paez), le crowdsourcing et openstreetmap (Robin Mac Laren) pour cartographier les droits et sur le citoyen 2 .0 au centre du foncier (Ivan Guila).

Pour les sessions commission 7 on a vu toutes sortes d’idées faire leur chemin ou émerger : la sécurisation des droits fonciers et  le STDM (encore lui ! on va vraiment devoir faire un article pour expliquer ce qui se cache derrière ces 4 lettres), les partenariats avec le GLTN et les young surveyors, les initiatives pour promouvoir les politiques foncières notamment en Afrique, les frontières et les limites avec l’apparition de réflexion sur les limites apparentes (Jaap Zevenbergen) , le cadastre 2014 qui regarde vers 2034 (Daniel Steudler) pour imaginer ce qu’il sera dans 20 ans (gare à la transhumanité et à la singularité qui nous promettent un monde nouveau face à un développement exponentiel de la technologie et de l’intelligence artificielle), les petits drones (Guiseppe Mangione et Domenico Romanelli) qui survolent les 7 milliers de terriens armés de leur 6,8 milliards de téléphones portables (Brent Jones). Il ne faut pas oublier les géomètres, la propriété et les droits humains (Paul van der Molen), les rois français qui ont gouverné l’Angleterre (Richard Grover) et l’Etat que l’on espère de droit et qu’il faut rétablir et sauvegarder dans un monde en 3D voire agrémenté de la 4ème dimension par encore présenté en réalité augmentée mais cela ne saurait tarder.

Les noms des  auteurs permettront de chercher leur communication dans le site de la FIG.

Écrire commentaire

Commentaires : 0