Agriculture Durable comme moyen d’augmenter la résilience à Bruxelles-13 juin 2013

L’Alliance Globale pour l’Initiative Résilience (AGIR) est l’occasion d’accélérer  la mise en œuvre coordonnée d’une série d’instruments indispensables à une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable en Afrique de l’Ouest.

C’est aussi pour la Commission Européenne l’occasion d’inscrire la sécurité alimentaire dans la programmation du 11ème Fonds Européen de Développement (FED)

En effet en 2012 et pour la 4ème fois en 10 ans une importante pénurie alimentaire, déclenchée par une grave sécheresse a frappé 18 millions de personnes en Afrique de l’Ouest. Ceci est la manifestation persistante d’une pauvreté rurale et urbaine extrême et d’un déficit de production d’aliments dans la région. Cette crise alimentaire a été aggravée par les conflits qui ont éclaté en Libye et au Mali ainsi que par la baisse des transferts de fonds effectués par les migrants  travaillant à l’étranger.


Produire plus avec moins de ressources est le défi auquel doivent faire face les producteurs africains dans les 30 ans à venir, période durant laquelle la population africaine doublera. Il s’agit donc de conjuguer les savoirs traditionnels et les efforts de la recherche ainsi que la volonté de tous les décideurs politiques pour engager l’Afrique sur la voie de l’agriculture durable.


Forte de son expérience en matière de gestion foncière en milieu rural, GSF a pu participer à cette rencontre et nouer des contacts riches avec les représentants des organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest.

Écrire commentaire

Commentaires : 0